L'optique et la photonique, coeur de notre métier

Jusqu'en 1960, l'optique était la science de la lumière. Cependant les avancées scientifiques du XXe siècle, telles que les lasers ou la fibre optique, ont considérablement élargi les champs d'exploitation de ce domaine. Dorénavant la communauté scientifique et industrielle use du terme photonique.




La photonique est devenu la science du XXIème siècle et ses applications se multiplient : éclairage, usinage laser, télécommunications, imagerie médicale, réalité augmenté.


Un ingénieur ayant de solides compétences expérimentales

La formation théorique dispensée au sein de l'Ecole est fortement appuyée par de nombreux travaux pratiques. 30% de la formation est composée d'expérimention scientifiques et de gestion de projets. L'Institut d'Optique Graduate School est l'une des rares institution mondiales qui proposent des travaux pratiques de très haut niveau allant de la physique quantique aux télécommunications optiques. Environ 30% de l'enseignement est dispensé en Anglais.


Des profils complets : de la spécialisation à l'entrepreneur

La formation est dispensée à l'Ecole selon 4 filières :
Filière classique pour un parcours varié
Formation par apprentissage (CFA) pour une intégration immédiate dans le monde professionnel
Filière Innovation-Entrepreneurs (FIE) pour vivre l'aventure entrepreneuriale dans un environnement de travail exceptionnel
Filière biomédicale avec l'Institut de formation supérieure biomédicale (IFSBM - Gustave Roussy)


Un ingénieur tourné vers les doubles diplômes

L'Institut d'Optique a conclu de nombreux accords pour favoriser des formations complémentaires et cultiver l'ouverture d'esprit :
Les doubles diplômes Grande Ecole (HEC Paris, MBA HEC Paris, Science Po Paris, ESPCI Paris)
Les doubles diplômes universitaires en France comprenant des masters de l'Université de Paris-Saclay, de l'université Jean Monnet de Saint-étienne et de l'université de Bordeaux.
Les doubles diplômes à l'international : les destinations sont l'Allemagne, le Danemark, la Finlande, la Norvège, les Pays Bas, le Royaume Uni (dont l'Imperial College et Cambridge), la Suisse (dont EPFL et ETH), la Russie, les USA (dont U. of Arizona, College of Optical Sciences et U. of Rochester, Institute of Optics), le Canada, le Brésil et la Chine.


L'ingénieur SupOptique est donc un ingénieur de haut niveau ouvert à l'international et formé pour les fonctions de recherche, de développement, d'ingénierie et de management des hautes technologies, avec une forte composante en innovation.

L'ingénieur SupOptique peut s'appuyer au cours de sa carrière sur le réseau des anciens élèves et plus généralement sur le réseau des photoniciens français et européens.

SupOptique Alumni est notamment partenaire de France Photonics, la fédération française de la photonique qui regroupe les industriels de la photonique, les pôles et clusters spécialisés en photonique et les sociétés savantes du domaine.